Le stress oxydatif lié à la pratique sportive

Qu’est-ce que le stress oxydatif ?

Le stress oxydatif correspond à un état dans lequel le corps est soumis à l’action de radicaux libres. Les radicaux libres sont des molécules hautement réactives qui contiennent, en général, de l’oxygène et des électrons non appariés (célibataires). Ces électrons confèrent alors une charge ionique aux radicaux libres, ce qui les rend réactifs à d’autres molécules chargées au sein du corps.

formation-radicaux-libres

En effet, pour qu’une molécule soit chimiquement stable, les électrons qu’elle comporte vont de paire. Cela étant, les radicaux libres contraignent alors des molécules à céder des électrons lors d’un processus connu sous le nom d’oxydation. Ceci dans le but de ne plus avoir d’électrons célibataires et devenir plus stables. Les molécules privées d’un de leurs électrons deviennent alors à leur tour instable et vont générer des réactions d’oxydation en chaine avec les molécules voisines et ainsi causer leur endommagement.

stress-oxydatif2

Les dommages que les radicaux libres sont susceptibles d’infliger au corps implique un processus connu sous le nom de peroxydation des lipides. Les molécules visées peuvent être de l’ADN, des lipides, des protéines et bien d’autres. Si le stress oxydatif n’est pas maitrisé par la neutralisation des radicaux libres avec des composants appropriés (nous verrons lesquels plus bas), les différentes cellules du corps seront soumises à des dommages et au vieillissement prématuré. Par voie de conséquence, le stress oxydatif contribue au développement de cancers, de maladies cardiovasculaires et neurodégénératives.

Comment sont fabriqués les radicaux libres ?

Tout d’abord, les radicaux libres sont produits au sein du corps en tant que produits dérivés d’un métabolisme cellulaire normal ou peuvent pénétrer dans le corps à partir de sources externes. Parmi ces dernières, la respiration d’un air pollué est un parfait exemple dans notre société actuelle. Les coureurs qui s’entrainent dans des environnements d’air pollué tireront bien moins de bénéfices pour leur santé cardiovasculaire que ceux qui s’entrainent en milieu rural où la qualité de l’air est généralement bien meilleure.

Au sein du corps, les radicaux libres produits dans les mitochondries des cellules sous forme d’ions hydrogène sont transférés vers l’oxygène pour former de l’eau dans la chaine de transport d’électron. Toutefois, il arrive que l’oxygène se s’associe pas correctement avec les ions hydrogènes pour former l’eau. Il en résulte des molécules de radicaux libres chargées ioniquement telles que le superoxyde (O2), l’hydroxyle (HO-) et le peroxyde (H2O2). On appelle plus communément l’ensemble de ces molécules : espèces réactives de l’oxygène (ERO).

NN0303Mito

Quel est l’impact de la pratique sportive sur la production de radicaux libres ?

Il a été démontré que l’activité physique augmente la production de radicaux libres, particulièrement lors d’exercices constants en aérobie réalisés à haute intensité. La raison de cette hausse est liée à une présence et une utilisation accrue de l’oxygène par les mitochondries au sein des cellules musculaires en vue de produire de l’ATP (l’énergie). L’exercice accroit le métabolisme aérobie et engendre ainsi un déséquilibre entre la production de radicaux libres et leur neutralisation par les mécanismes de défense du corps que sont les antioxydants.

entrainement-cyclisme-booster-votre-pma-1.jpg

Par ailleurs, le système de défense antioxydant naturel propre au corps est capable de s’adapter et s’autoréguler dans sa réaction à un entrainement prolongé. Cela est d’autant plus vrai que chez les sujets aguerris, les pratiquants débutants et intermédiaires n’ont pas un système de défense propre suffisamment à même de contrer l’ensemble des radicaux libres produits au cours de l’exercice. Ce mécanisme de défense contribue donc à protéger les tissus musculaires contre les dommages infligés au cours des séances d’exercices. Ci-après nous allons voir quels sont les substrats utilisés par le corps dans son processus de défense face aux radicaux libres et surtout comment ils agissent.

Les antioxydants : neutralisateur de radicaux libres

Le corps dispose de composés qui contribue à la neutralisation du stress oxydatif qu’imposent les radicaux libres, et se protège ainsi des dommages. Ces composés sont connus sous le nom d’antioxydants. D’une part, le corps produit différentes enzymes antioxydantes qui catalysent des réactions en vue de neutraliser les radicaux libres. D’autre part, l’alimentation fournie elle aussi son lot d’antioxydants. Parmi eux, certaines vitamines (notamment la A, C et E) ainsi que certains minéraux (notamment le zinc, le cuivre, le manganèse et le sélénium). Ces antioxydants non enzymatiques soit interagissent directement avec les radicaux libres, soit opèrent en tant que coenzymes.

ob_fbbd1338ffffb8829e54082c16a39bcf_radicaux-libres

Par exemple, pour contribuer à atténuer les dommages subis par une membrane de cellule, la vitamine E réagit directement avec le radical libre en lui concédant un électron, l’empêchant ainsi de réagir avec d’autres acides gras au sein de la membrane lipidique et de causer davantage de dégâts. A ce stade, la vitamine E a besoin d’un électron et se trouve donc être elle-même un radical libre, toutefois moins réactif. La vitamine E peut obtenir un électron d’un autre antioxydant tel que la vitamine C. Cette dernière regagne à son tour l’électron perdu auprès du glutathion. Pour mettre fin à ce processus de cascade, l’enzyme glutathion reductase restaure la forme originale du glutathion au moyen d’un minéral : le sélénium.

Ainsi, une alimentation variée et riche en antioxydants contribuera à optimiser le processus de neutralisation des radicaux libres et de préserver ainsi l’intégrité des membranes des cellules musculaires du sportif. A terme, cette alimentation aura un impact positif sur la récupération musculaire et les performances physiques.

antioxydants-alimentation-1024x550

Un commentaire sur “Le stress oxydatif lié à la pratique sportive

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :