Conclusion


Dans ce rapport, nous avons pu établir à travers l’analyse de nombreuses revues et études scientifiques quels étaient les bénéfices et les inconvénients de suivre une alimentation végétarienne.

Par ailleurs, nous avons pu comparer l’état de santé des végétariens par rapport aux omnivores et nous avons pu rendre compte d’une chose : non les végétariens ne sont pas en plus mauvaise santé que les omnivores.

En vérité c’est plutôt l’inverse. Ainsi, nous avons vu que, de manière générales, les populations végétariennes ont moins de risques de maladies cardio-vasculaires, moins de facteurs liés à l’inflammation, sont moins exposés aux polluants et autres substances néfastes présentent dans l’alimentation industrielle, et présentent un risque moindre pour les cancers toutes causes confondues.

Ce constat, nous l’avons vu, s’explique en parti par une hygiène de vie beaucoup plus saine des végétariens comparés aux omnivores en générale. Néanmoins, la richesse en vitamines, minéraux, antioxydants et phyto-nutriments joue aussi un rôle prépondérant pour la santé des végétarien.

De plus, en évitant la consommation de viande industriel, les végétariens limitent leurs apports en graisses saturés et en oméga 6 pro-inflammatoires. Tout ces éléments participent en synergie à l’amélioration des facteurs risques évoqués précédemment.

L’alimentation végétarienne présente cependant quelques défauts caractérisés par de potentielles carences.

Comme nous avons pu le voir, ce sont principalement les végétaliens qui sont les plus sujets à ces carences car ne consommant pas d’œufs, poissons ni de produits laitiers. Ces derniers devront alors prêter attention à leurs choix alimentaire et éventuellement avoir recours aux compléments alimentaires.

Enfin, les personnes les plus fragiles ou nécessitant des apports micro-nutritionnels plus élevés trouveront dans ces compléments la solution pour une alimentation évitant toute carence.

Introduction

I- Le végétarisme depuis son apparition jusqu’à aujourd’hui

I.1 Les origines du végétarisme
I.2 Les différentes déclinaisons qui en découlent
I.3 Pourquoi devenir végétarien ?

II- Comparaison entre végétarisme et omnivorisme

II.1 L’association avec un mode de vie saine
II.2 Le problème des viandes d’aujourd’hui
II.3 Que dit la science sur la santé des végétariens ?

III- Les problématiques liées au végétarisme

III.1 L’acide phytique
III.2 Quelles sont les carences potentielles et leurs impacts sur la santé ?
III.3 Solutions et stratégies alimentaires à mettre en place

Conclusion

Bibliographie

 

Autres travaux de recherche

Retour en haut

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :